Carence en Vitamine D, ce n’est pas une fatalité !

Carence en Vitamine D, ce n’est pas une fatalité !

La Vitamine D est une vitamine essentielle au bon fonctionnement de notre organisme. Les effets bénéfiques d’une consommation régulière en doses appropriées ont été scientifiquement prouvés depuis plus de dix ans. Selon une étude publiée dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH), plus de 70% des français auraient une insuffisance en vitamine D. Cette insuffisance est d’autant plus accrue en période hivernale avec la baisse de luminosité. Une carence en vitamine D peut entraîner plusieurs conséquences sur notre santé. Voici les conseils pour éviter de manquer de cette vitamine en hiver naturellement.

Qu’est-ce que la Vitamine D ?

La vitamine D, que l’on appelle également calciférol, est naturellement présente dans notre corps. C’est, en effet, en s’exposant aux rayons solaires (de manière raisonnée toutefois) que l’on permet à sa peau de déclencher la production de cette vitamine liposoluble, autrement dit, qui est soluble dans les graisses. Les formes les plus actives de vitamine D dans notre organisme sont la vitamine D2 (ergocalciférol) et la vitamine D3 (cholécalciférol).

Le rôle le plus connu de la vitamine D est sa contribution à la protection des os. De la naissance jusqu’à la vieillesse, les apports en cette vitamine essentielle doivent être garantis en permanence pour préserver les tissus osseux. Mais les rôles de la vitamine D sont beaucoup plus vastes. Les autorités sanitaires européennes ont reconnu que la vitamine D favorisait :

  • L’absorption et l’utilisation du calcium,
  • La lutte contre les risques de maladies cardio-vasculaires,
  • Le maintien d’une fonction musculaire normale particulièrement chez les personnes âgées,
  • Le bon fonctionnement du système immunitaire. Elle active la première ligne de défense composée de globules blancs capables de détruire les bactéries et les virus.

Les apports quotidiens recommandés en vitamine D pour les plus de 3 ans et jusqu’à l’âge adulte sont de 15 microgrammes (200 UI). Un besoin qui est quasiment doublé chez la femme en périodes de grossesse ou d’allaitement. Les recherches ont démontré que les doses quotidiennes pouvaient aller jusqu’à 2 000 UI. Quant aux séniors de plus de 75 ans, ils doivent assurer des apports de 10 à 15 microgrammes (400 à 600 UI) de vitamine D chaque jour pour préserver leurs facultés physiques et intellectuelles.

Mais souvent, les apports en cette vitamine surprenante sont insuffisants. Le manque d’ensoleillement, une exposition limitée ou la pollution atmosphérique font partie des principales causes de carence en vitamine D. Un mal qui concerne 8 personnes sur 10 en Occident et la grande majorité des personnes âgées, si l’on se fie aux statistiques de l’Académie de Médecine Française (AMF).

Quelles sont les conséquences d’un manque de Vitamine D ?

3 français sur 4 souffriraient d’un manque de vitamine D. Les conséquences sur notre santé sont diverses :

  • Faiblesse et douleurs musculaires,
  • Déminéralisation avec des risques de chutes, de fractures et d’ostéoporose,
  • Dépression saisonnière,
  • Déclin cognitif,
  • Faiblesse du système immunitaire.

On remarque souvent ces troubles chez les séniors. Il est vrai qu’ils présentent plus de risques de déficit en vitamine D mais les personnes de moins de 50 ans sont également concernées.

Quelles sont les sources de vitamine D ?

L’usine à vitamine D qu’abrite notre corps est activée par les rayons du soleil. Une exposition régulière et raisonnée permet donc de couvrir en grande partie nos besoins en cette vitamine. Le soleil représente donc la meilleure source de vitamine D naturelle. Il est aussi recommandé de privilégier les aliments riches en vitamine D en périodes hivernales tels que les poissons gras (maquereau, sardine, saumon…), les laitages (fromages, œufs…), les abats (principalement le foie) ou encore l’huile de foie de morue et les champignons. Les aliments contenant de la vitamine D sont principalement de source animale et n’en contienne pas en grande quantité. Pour assurer un apport quotidien suffisant, il est parfois nécessaire de se supplémenter avec un complément alimentaire vitamine D.

La vitamine D est particulièrement essentielle en hiver. Un manque cause, entre autres, fatigue, dépression et faiblesse du système immunitaire. Assurer un apport journalier optimal permet de renforcer notre immunité et d’affronter la période hivernale sereinement.

Source : Biophénix