You are currently viewing La Spiruline et ses bienfaits

La Spiruline et ses bienfaits

Qu’est ce que la spiruline ?

Il existe près de 1500 espèces d’algues bleues parmi lesqueles 36 especes de spirulines sont comestibles. L’espece presente aujourd’hui sur le marché est la Spirulina platensis. De son nom latin Arthrospira platensis, la spiruline est ce qu’on appelle une micro-algue d’eau douce appartenant à la famille des cyanobactéries.

Avant d’être un complément alimentaire, la spiruline est micro-algue qui se dévelloppe naturellement dans certains lacs d’Afrique et d’Amérique centrale. Pour faire face au succes et à la forte demande de spiruline, il se crée à travers le monde des « fermes à spiruline », notamment dans le sud de la France où la spiruline produite est d’excellente qualité. Considérée depuis longtemps comme un superaliment, la spiruline apporte aujourd’hui à notre organisme tous les éléments nutritifs dont il peut avoir besoin.

Que contient elle ?

Des vitamines : Vitamines AB1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 (acide folique), ainsi que B12.

Des enzymes : qui protègent des bactéries et des virus et possèdent une action anti inflammatoire, régénératrices des cellules, qui facilitent la digestion, qui régulent les fonctions hépatiques et stimulent les défenses immunitaires

De l’anthraquinone qui possède une importante action antivirale et antibactérienne. C’est également un analgésique.

Des minéraux et oligo-éléments indispensables : Phosphore, magnésium, fer, zinc, lithium, calcium, carbonate de potassium, sodium, manganèse, sélénium, molybdène, cuivre, chrome et chlore.

De l’acide silicide qui possède une action anti bactérienne

Du saccharide, de la cellulose

De la saponine qui combat les virus et les bactéries

Des acides gras essentiels qui ont une action anti-inflammatoire. Les acides gamma linoléniques de la spiruline apportent souplesse, élasticité et douceur à l’épiderme.

Des pigments : De la chlorophylle, des caroténoïdes variés (surtout du béta carotène mais également de la crypto xanthine, de la lutéine, de la zéaxanthine, etc), de la superoxyde dismutase, de puissants anti oxydants qui luttent activement contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire et qui s’accumulent abondamment lors des efforts physiques intenses, amplifiant les courbatures et les crampes.

De la phycocyanine : le seul pigment naturel pouvant servir de colorant alimentaire et auquel on attribue une activité antioxydante importante.

Des acides aminés : l’acide aspartique, l’isoleucine, la leucine, la théonine, la lysine, la sérine, la tyrosine, la proline, l’acide glutamique, l’arginine, etc.

Ses principales actions reconnues :

Antioxydante, antibactérienne, antivirale, anticholestérol, antidiabétique.

Pourquoi consommer de la spiruline ? :

Faire le plein d’énergie, combattre l’acné, mieux lutter contre les virus et bactéries, réguler le taux d’insuline, contribuer à faire baisser le taux de cholestérol, détoxifier son organisme, améliorer sa résistance physique et intellectuelle, se remonter d’une période de convalescence, lutter contre le vieillissement et l’oxydation, combattre l’anémie et protéger contre les métaux lourds, renforcer la santé des cheveux, des ongles et de la peau.

A qui s’adresse la spiruline ?

A tout le monde et surtout en période difficile (anémie, fatigue, stress, adolescence, ménopause, vieillesse, convalescence, baisse immunitaire, etc).

Spiruline bio ? De par son processus de fabrication sans adjonction de produits complémentaires ou dénaturants et du fait que la vraie spiruline est toujours spécifiée « 100% spiruline », la spiruline est naturellement un produit bio. Il faut privilégier la production locale avec une bonne traçabilité La mention « Ecocert » est un gage de qualité assurée.

Bon à savoir !

la spiruline se révèle excellente pour combler les carences éventuelles d’un régime minceur ainsi que pour les femmes enceintes, les végétariens et végétaliens.

Précautions et mises en garde :

Les personnes souffrant de phénylcétonurie doivent éviter la spiruline car, comme tous les aliments renfermant des protéines, elle contient de la phénylalanine. En cas de traitement anti coagulant, la spiruline peut éventuellement aggraver les effets du traitement. Dans ce cas précis, il convient de demander conseil à son médecin avant d’en consommer. Les personnes souffrant d’insuffisance rénale ne doivent pas consommer de spiruline.

Source : AEDIS édition